ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ASSOCIATION

Notre ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, suivie d’une réunion d’information,  s’est tenue le 28 septembre 2012 dans la salle des fêtes de Luant et a réuni environ 140 personnes.

Le président a exposé les différentes actions menées par l’association en matière de communication et de suivi de l’évolution du projet de circuit :

1 – COMMUNICATION ET SENSIBILISATION auprès :

  • Des Pouvoirs Publics :

–          Courrier au ministre de l’environnement, et au député, Monsieur Chanteguet.

–          Courrier et rencontres avec Monsieur le Préfet.

–          Courrier aux conseillers généraux et municipaux des communes de Châteauroux et Saint Maur.

–          Rencontres avec Monsieur Jolivet, maire de Saint Maur et Monsieur Mayet, maire de Châteauroux.

–          Courrier à la DREAL.

Toutes ces personnes attendent le projet d’aménager qui doit être déposé avec une étude d’impact pour se prononcer tout en affirmant qu’elles porteront une attention particulière au projet …

  • Des associations intéressées :

–          Les associations utilisatrices du site qui, à l’exception de Terre du Berry (voitures) soutiennent notre action ; nous avons notamment été présents au moto-cross UFOLEP le 6 mai dernier et au championnat d’aéromodélisme début août

–          Indre Nature, qui a clairement affiché son opposition au projet lors de son assemblée générale du 24 mars 2012 et est prête à nous aider

–          Robin des Bois, association nationale de défense de l’environnement qui nous a également fait part de son soutien

–          Le syndicat des forestiers privés, l’ONF, les différentes fédérations de chasseurs, le syndicat des exploitants agricoles et celui des pisciculteurs, les pécheurs …

  • Des membres de notre association et des habitants de la région :

–          Réunion d’information du 18 septembre 2011 dans la salle des fêtes de Luant ;

–          Notes d’information aux membres de l’association en décembre 2011 et mai 2012

–          Panneaux d’affichage sur les routes

–          Texte adressé en mars 2012 à la Nouvelle République qui n’a pas daigné le publier

–          Après-midi « portes ouvertes » du 17 Juin 2O12  sur le site des Tourneix  puis méchoui qui a affiché complet  avec  140  couverts dans une ambiance festive.

2 – SUIVI DU PROJET

Outre ces actions de communication, nous avons suivi l’évolution du projet: la demande de permis de construire a été déposée en début 2012 mais le permis d’aménager, qui nécessite une étude d’impact approfondie, n’était pas encore été déposé au moment de notre assemblée.

Nous avons fait réaliser par des cabinets spécialisés des mesures sonores sur différents points autour du site des Tourneix pour évaluer le bruit ambiant actuel ainsi qu’une étude environnementale pour connaitre les différentes espèces présentes sur et à proximité du site, tant au niveau de la faune que de la flore. Nous avons également fait des remarques lors de l’enquête publique sur le projet de  SCOT (Schéma  de  Cohérence  Territoriale).

C’est seulement lorsque nous aurons pu avoir accès au dossier de demande de permis  que nous pourrons réagir en fonction de son contenu et faire nos observations dans le cadre de l’ENQUETE PUBLIQUE à laquelle il sera important que chacun participe.

Communiqué d’Indre Nature

 

Projet d’extension du circuit de Tourneix : non grenello-compatible

Alors que le monde connaît une crise financière sans précédent, traduction de l’égoïsme et de l’individualisme des sociétés productivistes gaspilleuses de ressources et d’énergie et de leurs chantres, tandis que la France s’est engagée dans l’application du Grenelle de l’environnement, on imagine encore faire tourner des bolides en pleine forêt domaniale de Laleuf, aux portes du Parc naturel régional de la Brenne, milieu bien connu des naturalistes pour sa biodiversité exceptionnelle.

Actuellement les négociations vont bon train entre la société d’investissement Promo-Saxe et nos élus locaux pour agrandir l’actuel circuit des Tourneix (Saint Maur) et le transformer en Pôle de sports mécaniques. Ce nouveau circuit qui occupera plus de 60 hectares, prévoit une piste hélicoptère, un paddock de 4,7 hectares pour accueillir une centaine de camions d’écuries de course, un parking de 6.000 places et pour faire face à l’afflux de visiteurs, l’élargissement de l’axe qui va de l’autoroute A20 au site, aux frais du Conseil général. Pour être rentable, ce projet pharaonique devra être utilisé 300 jours par an. Rien de moins !

Au regard du bouleversement climatique, de la crise énergétique, de l’érosion dramatique de la biodiversité, du morcellement grandissant des écosystèmes, il est impossible que certains hommes d’affaire et élus nous fassent croire qu’un tel projet soit d’intérêt général. Et ce ne sont pas les quelques mesurettes écologiques (pause de nichoirs et bassin de lagunage) mise en avant par les porteurs de projet, qui feront passer la pilule.

Indre Nature conteste l’extension du circuit des Tourneix et apporte son soutien à l’Association de défense de l’environnement du site des Tourneix. Elle estime qu’un tel projet est néfaste, inutile et gaspilleur de ressources précieuses, où qu’il s’implante.

Source : http://www.indrenature.net/index.php?option=com_content&view=article&id=154:projet-dextension-du-circuit-de-tourneix&catid=7&Itemid=11